Eglises du val de marne diocèse Paroisse sucy noiseau

Paroisse

de Sucy-Noiseau

Nouvelles de l'EAP

lundi 04 mai

Nouvelles des membres confinés de l’EAP.



Nous souhaitons, tout d’abord, adresser notre plus fraternel soutien à nos paroissiens qui vivent le deuil mais aussi soutenir par nos prières les familles qui affrontent en ce moment même ce virus : nous sommes de tout cœur avec vous.

Après les premiers temps d’apprentissage du modèle de confinement qui, jusqu’à présent, n’avait jamais été vécu par aucun d’entre nous, nous avons pu petit à petit nous approprier ce nouvel état de fait et de vie. Il a fallu s’occuper de leurs malades pour les uns, trouver un équilibre entre travail à la maison ou à l’extérieur pour les autres, se rendre disponible à la vie de famille, ou tout simplement se résigner à cette vie de confinement.

Cette première période, avant son prolongement, nous a fait vivre un temps de Carême et de Pâques bien éloignés les uns des autres. Nous pensons également à nos prêtres qui célèbrent bien seuls dans nos églises sans cette assemblée que nous avions l’habitude de former autour d’eux. Nous sommes certains que vous avez pu suivre les célébrations retransmises sur écran par les différents canaux de diffusion, nous pensons particulièrement à KTO, le Jour du Seigneur ou le site du Vatican.

Nous sommes invités à être en communion de prière avec nos prêtres qui célèbrent tous les jours la messe et qui nous invitent tout particulièrement à prier avec eux les dimanches à 10h pendant qu’ils célèbrent. Nous mesurons combien la Gazette est aujourd’hui vecteur de notre union de foi et pensons à l’étoffer par un outil complémentaire de vidéo partage (type Zoom ou Webex).

Il fait partie de notre mission de réfléchir à l’après et de garder en tête nos différentes rencontres à venir, au-delà des offices. Nous sommes conscients en tant que Chrétiens qu’il est de notre devoir à tous de construire un après qui soit différent et de voir comment vivre la fraternité. Les événements que nous vivons nous le démontrent amplement.
A ce sujet, le Père Boniface nous propose ci-dessous quelques pistes de réflexion à partir de questions auxquelles nous serions heureux que vous puissiez répondre à partir de votre expérience concrète.

Nous n’oublions pas tous ces instants qui construisent notre vie de Chrétiens, et qui nous manquent profondément. Nous serons attentifs non pas à vouloir rattraper le temps « perdu » mais à proposer à notre paroisse de vivre autrement cette « pâque 2020 en communauté ». Soyons attentifs les uns aux autres et prions notre Seigneur afin qu’il accueille auprès de lui toutes ces âmes victimes du virus.
Gardons également dans notre prière notre pasteur Monseigneur Santier, sorti de l'hôpital début mai.


Dans l’attente et la joie de vous retrouver prochainement, portez-vous bien.
Les membres de l’EAP de Sucy-Noiseau

Vous pouvez nous contacter sur eap.sucynoiseau@gmail.com

Le confinement et après : Réfexions avec l’EAP



Déjà plus d’un mois de confinement et nous commençons sans doute à en sentir fortement le poids, même quand il se passe dans des conditions favorables.
Nous sommes témoins d'actions et de gestes de solidarité qui se vivent autour de nous. Nous en remercions les soignants, caissières, éboueurs, personnels des EHPAD, des foyers de jeunes, enseignants, et bien d'autres). A travers les associations et autres bénévoles, des actions se poursuivent au service des plus démunis. Nous vivons nous-mêmes des multiples contacts et partages avec nos proches, mais nous prenons aussi le temps de renouer avec certaines personnes un peu éloignées. Nous n'avons sans doute jamais été autant "reliés" ensemble. Tous ces signes d'espérance nous permettent de vivre plus facilement cette période difficile.
Mais nous avons une responsabilité particulière en tant que croyants, comme le rappelle notre Pape (lettre ouverte de Pâques 2020) :"Je voudrais aussi vous inviter à penser à « l’après », car cette tourmente va s’achever et ses graves conséquences se font déjà sentir. Vous ne vivez pas dans l’improvisation, vous avez une culture, une méthodologie, mais surtout la sagesse pétrie du ressenti de la souffrance de l’autre comme la vôtre. Je veux que nous pensions au projet de développement humain intégral auquel nous aspirons, fondé sur le rôle central des peuples dans toute leur diversité et sur l’accès universel aux trois T que vous défendez : terre, toit et travail. J’espère que cette période de danger nous fera abandonner le pilotage automatique, secouera nos consciences endormies et permettra une conversion humaniste et écologique pour mettre fin à l’idolâtrie de l’argent et pour placer la dignité et la vie au centre de l’existence.
.... Vous connaissez bien les crises et les privations… que vous parvenez à transformer avec pudeur, dignité, engagement, effort et solidarité, en promesse de vie pour vos familles et vos communautés..."
Il va être temps sans doute de libérer la parole et de favoriser un temps d'échange et de partage.
C'est pourquoi, avec l’EAP (équipe d’animation paroissiale), je nous propose de lancer ce questionnement pour favoriser un échange après confinement. La réponse à ce questionnaire peut être faite individuellement ou en couple , voire être complétèe d'un témoignage pour celles et ceux qui le désirent.

Vos réponses permettront peut-être d’ouvrir et de réaliser un "livre du confinement, pendant et aprés..".
Pour l’après-pandémie, partageons ce qui nous habite, ce qui nous tient à cœur :
- Qu'est-ce que cette pandémie nous a fait vivre de particulier, à nous et à ceux qui nous entourent ?
- Qu’est ce qui nous a manqué / nous manque le plus pendant cette période ?
- Que souhaitons-nous vivre après, personnellement, socialement, dans notre communauté paroissiale etc. ?
- En quoi cela va-t-il faire bouger notre communauté paroissiale ?
Père Boniface


Vos contributions sont à renvoyer à Jean-Marie CAUDRON (Vice président de l’EAP)
Courriel : jean-marie.caudron@bayard-service.com

image manquante