Eglises du val de marne diocèse Paroisse sucy noiseau

Paroisse

de Sucy-Noiseau

Thomas et la miséricorde

dimanche 28 avril

Dimanche de la Divine Miséricorde - Année C : 27 et 28 avril 2019



Thomas et la miséricorde




« Si je ne vois pas …non, je ne croirai pas ! »
La rencontre entre Jésus-ressuscité et Thomas est pleine de miséricorde. Jésus invite le dubitatif Thomas à mettre sa main dans son côté. Dans les plaies de Jésus, Thomas se trouve face à un Messie plein de douceur, de miséricorde et de tendresse. Il fait, le premier, l’expérience de la tendresse du Seigneur. Comme Thomas, contemplons dans les plaies du Ressuscité la Miséricorde Divine, qui dépasse toute limite humaine
Mais avant la rencontre de Thomas, à deux reprises, Jésus dit à ses disciples : « La paix soit avec vous ! », et souffle sur eux en disant : « Recevez l'Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. » Gardons le regard tourné vers Lui, qui nous cherche toujours, nous attend, nous pardonne. Comme le rappelle le Pape François, l’Eglise doit être le lieu de la miséricorde gratuite, où tout le monde peut se sentir accueilli, aimé, pardonné et encouragé à vivre selon la bonne vie de l’Evangile.
N’est-ce pas pour VIVRE de la miséricorde que Jésus donne le pouvoir du pardon à ses apôtres et accueille Thomas ?
Alors, traiter Thomas comme « celui qui ne croit que ce qu’il voit » c’est oublier qu’il a formulé une des plus claires expressions de la foi chrétienne : « Mon Seigneur et mon Dieu ! »

Et qui ouvre un horizon, une béatitude :
« Heureux ceux qui croit sans avoir vu ! » Cette béatitude que Jésus donne, vise tous ceux et celles qui sont appelés à croire sans avoir été témoins oculaires du Christ ressuscité.
Que notre chemin de Pâques nous mène à vivre au quotidien cette miséricorde.

Père Boniface