Eglises du val de marne diocèse Paroisse sucy noiseau

Paroisse

de Sucy-Noiseau

Faire mémoire

dimanche 04 novembre

31ème dimanche du temps ordinaire - Année B : 3 et 4 novembre 2018




Faire mémoire



A travers la fête de la Toussaint et la commémoration des fidèles défunts, l'Eglise propose à tous le défi de se trouver un héros, un modèle capable de susciter en nous un élan de générosité et rappelle à chacun que la vie est un don précieux à partager.
A chacun donc, le défi de faire mémoire pour son temps, en vue de cet avenir vers lequel nous. L’Église honore la foule innombrable de tous ceux et celles qui ont vécu dans la fidélité à l’Évangile et au service : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur ».. Il n’est pas un dimanche où , en plein milieu de la prière eucharistique, le prêtre ne prie : « Pour nos frères et soeurs défunts... pour les hommes qui ont quitté ce monde et dont tu connais la droiture, nous te prions : reçois-les dans ton royaume... ». Au milieu il ajoute une liste de noms, des défunts parents ou proches qui nous ont quittés parfois depuis longtemps pour lesquels des messes sont célébrées le dimanche et la semaine. On nomme cette prière, la prière de suffrage. Ce mot que l’on connaît plutôt pour les élections vient en effet du latin suffragium qui signifie « aider de son voeu, de son vote » ; les prières que l'Église universelle fait pour les fidèles. La prière de suffrage, c’est aider nos défunts de notre voeu qu’ils aillent au Paradis, les aider par notre prière à Dieu. Mais les aider à quoi ? Les aider à se purifier de leurs fautes dans ce que l’Église appelle le Purgatoire. Dans le ivre des Martyrs d’ Israël on trouve déjà cette prière pour les morts: « Judas Maccabée fit faire ce sacrifice expiatoire pour les morts afin qu’ils soient libérés de leurs péchés ( 2 M 12, 46). Prier pour nos défunts, nous le faisons spécialement le 2 novembre, c’est un acte d’amour et de communion. Eux intercèdent pour nous et nous prions pour eux.
Père Boniface