Eglises du val de marne diocèse Paroisse sucy noiseau

Paroisse

de Sucy-Noiseau

Mouvements


Equipe Notre Dame


L’histoire du mouvement :

Tout a commencé en 1938, le Père Caffarel rencontre plusieurs couples, désirant vivre pleinement leur mariage chrétien. « Faisons route ensemble leur dit-il »
En 1939, le 1er groupe de foyers est né. La « spiritualité conjugale » est l’intuition centrale de ce mouvement naissant. C’est ainsi que le Père CAFFAREL, fonde les « Equipes Notre Dame ».
En 1945, de nouveaux groupes naissent à Paris et en province. Le Père Caffarel publie alors, un éditorial qui est la marque, l’orientation essentielle du Mouvement.
Il découvre avec ces couples, que le mariage religieux est le fondement d’une « communauté de vie d’amour »
L’Anneau d’or, cahier de spiritualité conjugale et familiale, publie des articles et témoignages qui offrent aux foyers l’instrument pour mieux la comprendre et mieux en vivre.
Très vite, le besoin se fait sentir, d’une structure plus solide.
En 1947, la Charte des Equipes Notre Dame est rédigée et publiée dans la lettre mensuelle.
La primauté : C’est l’Amour au sein du couple. C’est en s’aimant toujours davantage et en accomplissant la mission de leur amour, qu’ils avancent vers la sainteté.
Le Père Caffarel leur disait : « Que Dieu soit chez vous premier cherché, premier aimé, premier servi. Aimez-vous : quand la charité s’accroît en votre foyer, elle grandit dans l’Eglise dont il est la cellule vivante. »
Dans les années 50, le mouvement prend de l’ampleur et dépasse les frontières. Il devient un mouvement international. La Belgique, la Suisse, le Luxembourg, puis le Brésil, le Sénégal… Rapidement, les cinq continents voient démarrer des équipes Notre-Dame.
En 1970, et 1976, le Pape Paul VI reçoit à Rome les responsables du mouvement et son fondateur. Il confirme, devant 2000 foyers venus de 23 pays, l’intuition fondamentale du Père Caffarel sur la vocation propre des couples mariés. Puis en 1982 et 2003, c’est au tour de Jean-Paul II.

L’objectif des équipiers Notre-Dame:

Cheminer avec le Christ, personnellement et en couple, vivre au quotidien le sacrement de mariage et porter du fruit avec le désir de progresser spirituellement : c’est l’objectif que poursuivent les équipiers Notre-Dame. L’amour grandit dans le dynamisme, dans un projet commun, dans un renouvellement constant. Dire à l’autre « je t’aime » veut aussi dire « nous ferons tout pour que notre amour grandisse, pour que ce projet soit une aventure exaltante.

Les moyens proposés par les équipes Notre-Dame:

Pour cheminer vers un but, il faut de la volonté et des actions concrètes, des jalons intermédiaires, des rendez-vous réguliers. C’est ce que font les couples des Equipes Notre-Dame en mettant en œuvre des moyens simples à vivre en couple, et en équipe, pour se donner force, courage et soutien.
Prenant exemple sur la vie monastique dont la « règle » guide la vie spirituelle et communautaire depuis des siècles, les équipes Notre-Dame ont choisi six actions à réaliser régulièrement, personnellement ou en couple :
a) Le devoir de s’asseoir (moment d’échange en couple pour faire le point, tant sur la vie quotidienne que sur les points fondamentaux de notre vie de couple)
b) L’oraison (temps de prière personnelle offert gratuitement dans un « cœur à cœur » avec le Seigneur)
c) L’écoute de la parole de Dieu (pour mieux connaître la Bible, l’enseignement du Christ et ainsi alimenter notre prière.)
d) La prière en couple (prolongement de notre vœu de foi exprimé avec force par le sacrement reçu le jour du mariage)
e) La règle de vie (ensemble d’actions concrètes pour inscrire le quotidien dans un chemin d’amour)
f) La retraite annuelle (sorte de « révision générale » du bon fonctionnement de notre vie spirituelle)

Ces différentes actions portent le nom de points concrets d’effort, signifiant ainsi l’exigence d’une vie de couple durablement tournée vers l’amour et vers le Christ.

Ces actions personnelles ou en couples trouvent un soutien fraternel dans une équipe de 4 à 6 couples mariés accompagnés par un prêtre. L’amitié, l’écoute, le partage, la prière, sont le cœur des réunions mensuelle, sous l’animation bienveillante du responsable d’équipe.

Les équipes Notre-Dame n’imposent pas à leurs membres une spiritualité déterminée ; elles veulent simplement les aider à s’engager en couple sur le chemin tracé par le Christ. L’entraide fraternelle se vit aussi lors des rencontres organisées par le mouvement aux niveaux : local, régional, national ou international.

Conclusion

Les équipes Notre-Dame, sont un mouvement de spiritualité conjugale, en lien avec l’Eglise Catholique. Elles proposent à leurs membres, convaincus que le sacrement de mariage est un trésor sur lequel ont peut construire sa vie de couple ; une vie d’équipe et des moyens concrets pour les aider à progresser en foyer dans l’amour de Dieu et du prochain.
Elles les préparent ainsi au témoignage dont il incombe à chaque foyer de choisir la forme. De sorte que, si elles ne sont pas un mouvement d’action, elles se veulent un mouvement d’actifs.
Bruno ALLAIN

Mouvement spirituel des veuves


Équipe de femmes voulant se soutenir dans l’amitié et vivre dans la foi l’épreuve de la séparation.
Les autres initiatives : Des équipes d’adultes se réunissent pour l’approfondissement de la foi, la lecture de l’évangile, etc…

Les EDC (entrepreneurs et dirigeants chrétiens)


Vocation des Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens
Entrepreneurs et dirigeants réunis en équipes, nous recherchons une unité intérieure dans notre existence de décideur et de chrétien.
Nous sommes à des étapes diverses sur nos chemins de foi et de questionnement. Témoins et acteurs, nous travaillons en équipe, en région, en mouvement national, à répondre à l’appel de l’Évangile dans nos relations et dans l’exercice de nos responsabilités dans le monde de l’entreprise. Nous nous appuyons sur la pensée sociale chrétienne, le partage de notre expé-rience et la prière commune pour progresser ensemble.
Notre confiance est dans le Christ : ressuscité, il nous précède et fonde notre espérance.

" Chacun reçoit le don de manifester l'Esprit en vue du bien de tous " (1 Co 12,7)
Visitez notre site: http://www.lesedc.org

La Fraternité Marianistes


Les fraternités marianistes

Les fraternités marianistes font partie de la famille marianiste ; celle-ci rassemble à travers le monde des personnes vivant de la même spiritualité mariale et apostolique, dans des états de vie différents : religieux et religieuses marianistes, laïques consacrées de l’Alliance mariale ou membres des communautés laïques.

Une fraternité marianiste est d’abord une communauté fraternelle où se vivent la prière et l’écoute de la Parole de Dieu, où chacun peut trouver un appui pour sa vie et sa mission.
Une fraternité est un lieu d’accueil ouvert sur l’Église et sur le monde où chaque membre est appelé à partager la mission de Marie en faisant particulièrement alliance avec elle, dans l’esprit et avec l’aide de la Famille marianiste.
Dans notre secteur, la famille marianiste est présente à travers deux communautés religieuses ( Béthanie et les Cèdres à Sucy en Brie) et six fraternités de laïcs.
A Sucy en Brie : Béthanie, Emmaüs, Sichem, Siloé, la Petite société, et à Ormesson la fraternité St Joseph.
Elles se réunissent une fois par mois, elles sont accompagnées par une des sœurs de la communauté de Béthanie.
Les fraternités marianistes ou communautés laïques marianistes (CLM) sont reconnues comme Groupe de vie évangélique par la conférence des évêques de France.

Pour en savoir plus : www.communautés–laïques-marianistes.com
On peut contacter la responsable pour l’Ile de France au 06 62 77 76 60 ou la communauté de Béthanie au 01 45 90 90 90

Le groupe portugais


Ce groupe se retrouve lors d’une messe franco-portugaise par trimestre. Il organise à l’automne la fête des châtaignes, et en mai, célèbre Notre Dame de Fatima.

Les chrétiens d’Afrique


Pour s’insérer dans la vie paroissiale avec les cultures africaines et mettre l’Évangile en rapport avec la vie quotidienne.

image manquanteimage manquanteimage manquante